Archives de catégorie : Actualités de la recherche

Journée d’étude : Formation hybride, pourquoi, pour qui, comment ?

L’Espé de Paris, partenaire du Gis2if, organise une journée d’étude sur la formation hybride le mardi 20 février, sur le site Molitor.

La journée est organisée sous la forme d’un dialogue entre universitaires spécialistes de la question, consultants du domaine et praticiens ayant mis en œuvre des formations hybrides. Le public est invité à participer et à interagir fortement avec les intervenants.

Public:

Formateurs de l’ESPE, PEMF et conseillers pédagogiques du 1er degré, PFA et référents numériques des établissements pour le 2nd degré, étudiants en master MEEF Mention PIF et étudiants Master MEEF intéressés par cette thématique.

Intervenants

Laurent PETIT – ESPE Paris
Daniel PERAYA – Université de Genève
​Didier PAQUELIN – Université de Laval (Québec)
Sylvain VACARESSE – Université Rennes 1
Geneviève LAMEUL – Université Rennes 2
Marie BOURLA – ESPE PARIS
Frédérique LONGUET – ESPE Paris
Emmauelle VOULGRE – Université Paris-Descartes
Georges FERONE – ESPE Créteil

Voir le programme de la journée : Programme

Recension : Industrialiser l’éducation. Anthologie commentée (1913-2012)

L’ouvrage publié aux Presses de Vincennes sous la direction de Pierre Mœglin, Industrialiser l’éducation. Anthologie commentée (1913-2012), a fait l’objet d’une recension par Aude Seurrat pour la revue Communication et langages. L’article peut être téléchargé ici : Industrialiser l’éducation

Référence :

Seurrat Aude, « Industrialiser l’éducation. Anthologie commentée (1913-2012) », Communication & langages, 2017/3 (N° 193), p. 150-153. doi : 10.4074/S0336150017013151. url : https://www.cairn.info/revue-communication-et-langages1-2017-3-page-150.htm

AAC : Éducation permanente, Hors série

La revue Éducation permanente, dont le CNAM et l’AFPA (membres du Gis) sont partenaires, publie un appel à contribution pour un numéro hors-série à paraître en janvier 2019 sur les compétences transversales et la transférabilité des savoirs.

Les propositions d’articles (8 lignes + un titre) sont à adresser à paul.santelmann@afpa.fr avant le 10 Mai 2018.

Lire l’appel à contribution

Des nouvelles du PIA 3

Le Journal officiel a publié une convention datée du 29 décembre 2017 entre l’État et la Caisse des dépôts et consignations relative au programme d’investissements d’avenir (action « Territoires d’innovation pédagogique »)

Cette action serait dotée d’un financement conséquent (500 millions d’euros) ; cependant le texte indique que le financement « peut être modifié en tout ou partie à la hausse comme à la baisse » sur décision du Premier ministre.

Trois axes principaux sont cités :

  • « la préparation à l’entrée dans l’enseignement supérieur »,
  • « les ESPE du futur »,
  • les « Campus des métiers ».

D’autres actions sont prévues en faveur de la réussite des élèves, finançant « des initiatives d’éducation, particulièrement au numérique et par le numérique ».

Il s’agit de susciter des adaptations du système scolaire, en particulier

  • « pour exploiter le potentiel pédagogique des outils numériques et adapter les contenus et les pratiques d’enseignement aux mutations induites par ce nouvel environnement dès les premières années d’apprentissage (primaire), afin de lutter efficacement contre le décrochage ;
  • pour accompagner et le cas échéant accélérer les évolutions de l’enseignement professionnel et technologique (en particulier les lycées professionnels) ;
  • pour sensibiliser aux outils et aux usages du numérique ».

Le lancement de l’appel à projet est prévu au premier trimestre 2018 avec une sélection et une contractualisation avec les lauréats en septembre 2018.

Ce projet peut intéresser directement le GIS, qui pourrait être force de proposition pour fédérer des consortiums. Si vous souhaitez soumettre un projet dans le cadre du PIA, le bureau du GIS vous propose de recueillir vos intentions de projets afin de vous aider à construire votre consortium au sein du GIS, ou en vous signalant des points de convergence entre différents projets dont nous aurions connaissance.

Le bureau

Parution : Faire et dire l’évaluation

Faire et dire l’évaluation

Deux membres du Gis2if, Christine Barats et Julie Bouchard — en collaboration avec Arielle Haakenstad, ont assuré la direction d’un ouvrage récemment paru aux Presses des Mines, au sein de la collection « Sciences sociales » : Faire et dire l’évaluation. L’enseignement supérieur et la recherche conquis par la performance.

Présentation de l’éditeur :

L’injonction au « rendement » et à la « performance » a pénétré progressivement le monde académique au cours des quarante dernières années. En France comme dans d’autres pays d’Europe et d’ailleurs, l’évaluation s’est transformée au prisme de cet impératif : la régulation par la « collégialité » et le « jugement par les pairs » se sont doublés d’un « nouvel esprit de l’évaluation » peuplé d’« agences », d’« indicateurs », de « référentiels », de « classements »… Ce livre s’attache à comprendre l’émergence des fabriques contemporaines de l’évaluation, leurs déclinaisons dans différents pays et institutions ainsi que les changements qu’elles engendrent dans l’espace académique. Il s’appuie sur des enquêtes empiriques conduites dans sept pays (Allemagne, Belgique, Chine, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni) et portant sur des politiques publiques, des agences, des établissements d’enseignement supérieur, des « clusters » et des médias. En examinant les coulisses de l’évaluation académique contemporaine dans différents cadres nationaux et institutionnels, ce livre de sciences sociales permet de mieux comprendre les mécanismes sociaux et techniques de sa production, de sa circulation, de son appropriation ainsi que ses conséquences.

Éducation permanente, n°213 (2017-4) : Politiques de l’emploi et formation

La revue Éducation permanente, dont le CNAM et l’AFPA sont partenaires, consacre son dernier numéro aux relations entre emploi et formation.

La relation emploi/formation est-elle toujours introuvable ? Quelques décennies après l’assertion de Lucie Tanguy, ce dossier d’Education permanente aborde la question, à travers le prisme des politiques d’emploi. Face aux défis que le chômage de masse et les mutations de l’emploi posent au système éducatif et formatif, les auteurs s’interrogent sur la place que les politiques de l’emploi ont donnée à la formation, mais aussi au lien entre formation, parcours professionnels et transformations du travail. En effet, la France offre un paysage diversifié et foisonnant en matière de dispositifs dans lesquels la formation est mobilisée comme moyen d’insertion et/ou de retour à l’emploi, ou comme instrument des transitions professionnelles des actifs. Mais l’instabilité de ces dispositifs et la faible évaluation de leur impact sur l’emploi et l’employabilité des actifs soulèvent des questionnements récurrents, incitant à des réformes régulières qui n’ont pas toujours été convaincantes. Ce dossier entend contribuer aux réflexions actuelles sur la transformation du modèle français de formation professionnelle.

Voir le sommaire

AAC : Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité

Colloque international, 3 et 4 avril 2018, Espé d’Aix-Marseille

Télécharger l’appel à contribution

Le colloque international « Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité » est un des axes fort du projet transdisciplinaire « Création-Formation-Recherche : Emprunt/empreinte. Entre traces et références » associant art, musique, danse, et porté par trois structures réunies autour de l’ESPE d’Aix-Marseille Université :

  • Le Centre d’Arts Fernand Léger de Port de Bouc
  • Le Ballet National de Marseille
  • Le GMEM Centre National de Création Musicale de Marseille

Continuer la lecture de AAC : Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité

AAC « Innovation technologique, innovation pédagogique : quelle(s) relation(s) dans les discours et sur le terrain ? »

La revue Spirale, pour son numéro 63 à paraître en janvier 2019 publie un appel à contributions pour un numéro coordonné par François-Xavier Bernard (Université Paris Descartes) et Cédric Fluckiger (Université de Lille — SHS).

Attention : date limite d’envoi des résumés fixée au 15 décembre 2017.

Télécharger l’appel à contribution

Les discours institutionnels sur « le numérique » dans l’éducation attribuent le plus souvent deux types de visées à son développement. D’une part il s’agirait de « faire entrer l’École dans l’ère du numérique » [1], d’autre part « le numérique » serait un moyen et une opportunité de refonder l’école ou l’université : « La transformation sociale par le numérique est un levier de la refondation de l’École » [2]. Cette idée relève certes d’un profond déterminisme technologique qui fait écho aux discours qui ont accompagné l’introduction de toute nouvelle technologie en éducation (Baron, 2014). Elle relève sans doute également en partie du rapport « magique » aux objets techniques (Rinaudo, 2011) et de l’imaginaire « utopique » et novateur associé à Internet (Flichy, 2001).

Continuer la lecture de AAC « Innovation technologique, innovation pédagogique : quelle(s) relation(s) dans les discours et sur le terrain ? »

21e Congrès de la SFSIC : Création, créativité et médiations

Paris, 13-16 juin 2018

Créez ! Soyez (tous) créatifs ! Et, bien sûr, soyez innovants ! Les appels à la création et la créativité sont devenus comminatoires tels des « impératifs catégoriques », quel que soit le secteur d’activités : les problématiques de l’innovation hantent tous les discours, sinon toutes les pratiques, y compris info-communicationnels, au travail et dans la culture, dans les territoires et les laboratoires de recherches, dans les entreprises – celles du CAC40 comme les startups. Ces injonctions ne sont-elles qu’un discours de ré-enchantement de la vie des individus, de la vie au travail, du marché, de la relation-client ?

Entre une création qui agit sur le symbolique et l’imaginaire social et une créativité qui implique une dynamique et agite les pratiques, quelles approches les recherches en Sciences de l’Information et de la Communication développent-elles sur les médiations instituées et organisées dans toutes les activités de la société pour inciter à des actions de création et de créativité ?

Continuer la lecture de 21e Congrès de la SFSIC : Création, créativité et médiations

Colloque Re(s)sources 2018 & atelier jeunes chercheurs

Comprendre le travail des professeurs à partir de leurs interactions avec les ressources de leur enseignement

28-30 mai 2018, Lyon, IFÉ

 

Dix ans après l’émergence de l’approche documentaire du didactique, chantiers en cours, croisements théoriques, éclairages internationaux et programmes de recherche

Le développement de l’Internet, et, comme conséquences, le foisonnement de ressources numériques et l’émergence de nouvelles formes de travail collectif, conduisent à des bouleversements des formes de l’enseigner et de l’apprendre. Ces bouleversements ont suscité de nouveaux besoins théoriques : comment analyser le travail que les professeurs conduisent pour concevoir la matière de leur enseignement ? Comment penser les relations entre le travail individuel et le travail collectif des enseignants ? Comment suivre, dans la durée, les processus en jeu ?

Continuer la lecture de Colloque Re(s)sources 2018 & atelier jeunes chercheurs