Colloque « Enjeux, débats et perspectives : 50 ans de sciences de l’éducation »

Caen, 18-20 octobre 2017

Argument

En octobre 1967, après une longue bataille pour arracher l’inscription à l’université des sciences de l’éducation, les universités de Bordeaux, de Caen et de Paris sont les 3 premières à être autorisées à proposer une maîtrise de sciences de l’éducation (une licence à 2 certificats, une maîtrise à 2 certificats).

50 ans plus tard, ce colloque que le Centre interdisciplinaire de recherche normand en éducation et formation (Cirnef) et l’Association des enseignants et chercheurs en sciences de l’éducation (AECSE) organisent les 18-20 octobre 2017 à Caen sera l’occasion à la fois d’apprécier le chemin parcouru, d’examiner la situation contemporaine et de regarder vers le futur.

Lorsque Jean Château (Bordeaux), Maurice Debesse (Paris) et Gaston Mialaret (Caen) obtiennent la création de la maîtrise en sciences de l’éducation, la question du rapport aux autres disciplines – la philosophie et la psychologie surtout- est centrale. Chaque décennie passée depuis cette création, la question de la disciplinarisation s’est posée : une discipline ou non ? un processus inachevé de constitution disciplinaire (N. Mosconi/ H. Peyronie, 2002) ? une discipline-carrefour (B. Charlot, 1995) ? une discipline à l’interface (M. Develay, 2002) ?…

Après cette création, la question des débouchés professionnels se pose immédiatement (G. Mialaret, 2000). Pour certains, ces diplômes devraient donner accès à des concours (de l’Éducation nationale par exemple) ou être reconnus pour l’exercice de certains métiers (animateurs socioculturels…). D’entrée de jeu, le rapport avec le monde scolaire, et surtout la formation des enseignants a constitué un nœud gordien, un point de tensions.

Comment l’offre des formations en sciences de l’éducation a-t-elle évolué ? Quels rapports entretiennent les sciences de l’éducation avec les champs de pratiques (Charlot, 1995, Barbier, 2001), auxquelles elles sont indissociablement adossées ?

Alors que l’histoire de la discipline a été jalonnée dès ses commencements par la préoccupation d’identifier ses objets, ses laboratoires, ses revues, ses thèses…, le colloque sera l’occasion de faire le point à la fois sur l’évolution et sur la situation contemporaine.

Quels sont les objets, thématiques, cadres, méthodologies de recherche ? Quelle évolution observe-t-on ? Cela pourra être appréhendé par exemple au travers de l’examen des laboratoires, des thèses soutenues, des colloques, congrès, thèmes des chercheur-e-s, des publications (revues, monographie…)…

Pour examiner la situation contemporaine, les évolutions et les lignes de perspectives, l’examen de la morphologie du corps des chercheur-e-s (enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorant-e-s) sera aussi une piste qui sera proposée.

Le rôle des associations pourra aussi également être abordé ainsi que le développement des dimensions internationales de la discipline.

Enfin, à quel futur se prépare notre discipline ? A quels enjeux sociaux, politiques et scientifiques doit- elle faire face ? Ces questionnements et les réponses possibles pourront être précisés dans les contributions.

Comité d’organisation

Emmanuelle Annoot (Cirnef)
Cédric Frétigné (AECSE)
Nassira Hedjerassi (AECSE)
Sophie Levrard (Cirnef)
Thierry Piot (Cirnef)
Jean-Luc Rinaudo (Cirnef)
Thérèse Roux-Pérez (AECSE)
Pascal Roquet (AECSE)

Comité scientifique

Kofi Adu Manyah, Kwame Nkrumah University of Science & Technology, Kumasi, Ghana
Michel Allhadeff Jones, Univesité Colombia, New-York, Etats-Unis
Emmanuelle Annoot, Cirnef, Univeristé de Rouen-Normandie, France
Miriam Aparicio, Conicet, Argentine
Thierry Ardouin, Cirnef, Université de Rouen-Normandie, France
Jacques Audran, LGeCo, INSA Strasbourg, France
Gilles Baillat, Université de Reims, France
Inès Barbosa de Oliveira, Université d’Etat de Rio de Janeiro, Brésil
Chrintine Berzin, Caref, Université de Picardie Jules Verne, France
Chiara Biasin, FISPPA, Université de Padoue, Italie
Claudine Blanchard-Laville, Cref, Université Paris ouest Nanterre La Défense, France
Jean-Marie Boilevin, Créad, Université de Bretagne Occidentale, France
Cécilia Borges, Université de Montréal, Canada
Bernadette Charlier, Université de Fribourg, Suisse
Evelyne Charlier, Faculté Notre Dame de la Paix, Namur, Belgique
Bertrand Daunay, Cirel, Lilles 3, France
Joelle Demougeot Lebel, Université de Dijon, France
Benjamin Denecheau, Lirtes, Université Paris Est Créteil, France
Arnaud Dubois, EMA, Université Cergy-Pontoise, France
Vincent Dupriez, Université catholique de Louvain, Belgique
Richard Etienne, Lirdef, UNiversité de Montpellier, France
Farinaz Fassa, Université de Lausanne, Suisse
Pierre Fonkoua, ENS, Cameroun
Cédric Frétigné, Lirtes, Université Paris Est Créteil, France
Laurence Gavarini, Circeft, Université Paris 8, France
Dominique Groux, Université des Antilles, France
Isabelle Harlé, Cirnef, Univeristé de Caen-Normandie, France
Nassira Hedjerassi, Université de Reims, France
Pascal Hung Ju Hsu, Université Nationale Centrale, Taiwan
Martine Janner-Raimondi, Experice, Université Paris XIII, France
Jean-Marie De Ketele, Université Catholique de Louvain, Belgique
Geneviève Lameul, Créad, Université Rennes 2, France
Tran Lê Bao Chan, UP Ho chi Minh, Viet Nam
Anne-Laure Le Guern, Cirnef, Université de Caen-Normandie, France
Joël Lebeaume, EDA, Univeristé Paris Descartes, France
Patricia Legris, Cerhio, Université Rennes 2, France
Valérie Lussi, Université de Genève, Suisse
Fabienne Maillard, Circeft, Université Paris 8, France
Régis Malet, Université de Bordeaux, France
Jean-François Marcel, UMR EFTS, Université Jean-Jaurès Toulouse, France
Alain Marchive, Univeristé de Bordaux, France
Pascal Marquet, Lisec, Université de Strasbourg, France
Frédéric Mole, Université de Saint-Etienne, France
Lucie Mottier Lopez, Université de Genève, Suisse
Stéphanie Netto, Tecne, Université de Poitiers, France
Innocents Ouedraogo, Université de Koutougou, Burkina Fasso
Maria Pagoni, Cirel, Univeristé de Lille, France
Thérèse Perez-Roux, Université Paul-Valéry Montpellier, France
Danielle Perisset, Haute Ecole du Valais, Suisse
Emmanuelle Picard, ENS, France
Thierry Piot, Cirnef, Univeristé de Caen-Normandie, France
Jean-Luc Rinaudo, Cirnef, Univeristé de Rouen-Normandie, France
Xavier Riondet, Lisec, Université de Lorraine, France
Bruno Robbes, EMA, Université de Cergy-Pontoise, France
André Robert, ECP, Université de Lyon 2, France
Pascal Roquet, CRF, Cnam, France
Eliane Rothier Bautzer, Université Paris Descartes, France
Rozenn Rouillard, Créad, Université Rennes 2, France
Antoine Savoye, Univeristé Paris 8, France
Gérard Schleminger, Ecole supérieure de pédagogie, Allemagne
Joris Thievenaz, Univeristé Paris VI, France
Linden West, Christ Church University, Christ Church Canterbury, Grande-Bretagne
Norma Zacharia, Université Saint Esprit Kaslik, Liban


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *